Missions et objectifs de notre communauté professionnelle

Des professionnels de santé et particulièrement ceux de ville ont décidé de se constituer en COMMUNAUTÉ PROFESSIONNELLE TERRITORIALE DE SANTÉ (CPTS) dans une logique de projet populationnel.

Les enjeux sont importants :

  • Permettre le maintien ou le retour à domicile et les soins en ambulatoire, plutôt qu’à l’hôpital ou en établissement ;
  • Adapter la prise en charge médicale au développement du caractère chronique de nombreuses pathologies, dans un système de santé conçu pour traiter des épisodes de soins aigus et spécialisés ;
  • Retrouver du temps médical au sein de l’exercice ambulatoire, et de l’attractivité pour les médecins de ville.

La force de ce dispositif est d’être avant tout porté par des professionnels de ville, de regrouper les équipes de soins primaires, les acteurs de soins de premier ou de second recours, les acteurs médico-sociaux et sociaux et de permettre de mettre en place un dispositif souple et adaptatif.

Les objectifs d’une coordination territoriale sont d’améliorer la prise en charge de la population du territoire, d’apporter un soutien aux professionnels dans leur exercice, de faciliter et fluidifier les parcours de soins entre la ville et l’hôpital (coordination territoriale d’appui), de mobiliser les acteurs du maintien à domicile et enfin de communiquer auprès des acteurs de santé du territoire. Pour en savoir plus cliquez ici.

Les pistes de travail envisagées pour la construction de notre projet de santé

  • Recensement des patients sans médecin traitant et des médecins susceptibles d’accueillir de nouveaux patients.
  • Mise en place d’un standard commun avec numéro de téléphone unique et/ ou site internet, et une secrétaire coordinatrice pour faciliter l’accès à un médecin traitant ainsi que les paramédicaux sur le secteur de la CPTS.
  • Mise en place d’un standard commun avec numéro de téléphone unique et un personnel formé pour qu’il soit en mesure d’apprécier si la demande relève bien des soins non programmés, de la prioriser par rapport aux autres demandes et d’orienter le patient vers le professionnel de santé disponible et le plus proche.
  • Communication auprès des professionnels de santé du territoire sur les SNP pour recenser les volontaires et leurs disponibilités (créneaux d’urgence réservés quotidiens).
  • Mise en place de propositions de parcours de soins coordonnés entre les MSP et les professionnels de santé hors MSP. Si l’on s’en réfère aux éléments de diagnostic, les parcours suivants seraient notamment à envisager : parcours autour de la personne âgée dépendante, parcours diabète, parcours cancer.
  • Mise en place d’actions pour améliorer l’échange inter-professionnel (messagerie commune, réunions pluriprofessionnelles…).
  • Coordination avec les associations de malades.
  • Consultations avancées de spécialistes dans les structures de soins comme la clinique de Bédarieux, la clinique STER (pour la prise en charge des lombalgies en particulier).
  • Inclusion de spécialistes dans les protocoles de soin.
  • Organisation de campagnes de prévention/dépistage accessibles à l’ensemble de la population du territoire : mois sans tabac, campagnes de dépistage du cancer du sein, campagnes de vaccination (car lien avec les éléments de diagnostic) etc…
  • Développer des projets inter-CPTS comme «On sport dehors» déjà mis en place entre les MSP de Saint Pons et Hérépian.
  • Elaborer et mettre en œuvre des protocoles de soins partagés (type BPCO, ETP).
  • Travail avec les associations d’usagers.
  • Réflexion autour d’un service social au patient, coordonné au sein de la CPTS et en relation avec les structures départementales pour prendre en charge les situations complexes, afin de dégager du temps médical et d’améliorer le service rendu au patient.
  • Facilitation de l’installation des médecins par une augmentation d’attractivité du territoire.
  • Mise en place d’un pool de remplaçants permettant d’organiser un roulement sur le territoire.
  • Mise en place de Stages Ambulatoires en Soins Primaires en Autonomie Supervisée (SASPAS) facilités entre établissements de soins et médecins libéraux.
  • Coordination des protocoles de recherche et aide aux internes dans leur travail de thèse.

Mise en place d’une journée familiale annuelle sur le thème sport et santé sur le territoire de la CPTS (exemple : course à pied).